Pêche du maigre, la traque du colosse argenté.

pêche du maigre pêche en mer team ragot benoit belliot

Lorsque les beaux jours arrivent, l'eau en mer se réchauffe et certaines espèces se rapprochent des côtes. Parmi ces espèces ont retrouve les maquereaux et les sardines qui constituent la ressource alimentaire principale d'un très grand nombre d'espèces de poissons prédateurs. 

 

Cette quantité importantes de nourriture attire l'un des plus gros poissons d'eau salé que l'on peut rencontrer en Atlantique, près de nos côtes française: Le maigre. Un poisson magnifique de par sa robe argentée et irisée et par sa taille importante, les spécimens adultes pouvant avoisiner les 50kg. Aussi appelé "grogneur", il émet d'un son caractéristique dans l'eau. Certains pêcheurs utilisant des coques en aluminium arrivent même à repérer la présence de ce poisson en collant leur oreille contre la coque de leur bateau. 

 

Pour cette session, nous nous sommes dirigés vers le secteur de Pornichet et plus précisément vers l'embouchure de la Loire où ces poissons se regroupent, la plupart du temps, à proximité des plateaux rocheux où se concentrent les bancs de maquereaux. 

 

Pour cette pêche, le placement du bateau est primordial. Un combiné GPS performant vous permettra de suivre le déplacement de votre bateau, de voir l'évolution de la structure des fonds et de vous positionner au mieux pour espérer passer là où les maigres se trouvent. Si votre placement n'est pas optimal et votre dérive mal choisie, alors vous diminuerez considérablement vos chances de captures. 

 

Pour le matériel, il ne faut pas hésiter à être monté "costaud":

 

- Une canne de 3m à 3m50 avec un moulinet de taille 8000 - 10000 garni de nylon de 40-45/100.

- Un trainard de 1m50-2M en fluorocarbone de 50-60/100.

- Un hameçon en 5/0 ou 7/0 (VMC 7356 N°7/0 et 7118 en N°5/0).

 

Pour les appâts j'aime varier en début de pêche afin de voir sur quel appâts les poissons répondent le mieux. Vous pouvez opter pour des encornets, des sardines entières et de belles tailles ou encore des filets de maquereaux. 

 

Afin d'augmenter nos chances de captures, je coule à environ 1m50-2m du fond, un panier ou filet remplit de sardine broyées. CE procédé appelé "strouille" permet d'avoir un nuage d'huile de poisson qui va se disperser dans le courant. Des effluves irrésistibles qui peuvent faire remonter le courant aux poissons prédateurs. 

 

Après une petite heure d'attente, une de mes cannes part à toute vitesse. Je me précipite dessus pour serrer mon frein et effectuer un ferrage appuyé. Le poisson part à toute vitesse et le frein se met à chanter. Il n'y a pas de doutes, il est là le premier maigre de la saison. Il navigue à droite puis à gauche et reprend quelques fois du fil. 

 

Quelques minutes plus tard, on commence à apercevoir une forme argentée de belle taille en surface. Mais rien est encore gagné. Le maigre est un poisson endurant et il faut rester vigilant jusqu'à la mise dans l'épuisette. 

pêche maigre pêche en mer team ragot benoit belliot

C'est un superbe poisson de 15 - 20 kilos qui viendra récompenser cette journée et nous conforter dans l'idée que nous avons une nouvelle fois eu raison de nous lever aux aurores pour aller à la pêche. 

Même si ce poisson peut atteindre des tailles et des poids plus importants, les sujets plus gros sont généralement plus rares. Il faut donc savoir apprécier un tel poisson et le remercier pour cette décharge d'adrénaline pendant le combats. 

 

Encore une belle journée de partage et de pêche entre amis, nous avons de quoi rentrer au port le sourire aux lèvres, tous prêts à nous lever de nouveau de bonne heure pour de nouvelles parties de pêche. 

 

A bientôt pour de nouvelles sessions,

 

Halieutiquement, 

 

Benoit Belliot. 

 

pêche maigre pêche en mer team ragot benoit belliot

D'autres articles